Ecole Normale Supérieure de l'Enseignement Technique de Mohammedia Index du Forum
 
S’enregistrer
 
Ecole Normale Supérieure de l'Enseignement Technique de Mohammedia Index du Forum FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
 


 Bienvenue 
       
   
 Bienvenue sur le Forum Officiel des Etudiants de
l'Ecole Normale Supérieure de l'Enseignement Technique
Mohammedia
 
            
Télécoms: Wana se prépare à un mariage de raison

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ecole Normale Supérieure de l'Enseignement Technique de Mohammedia Index du Forum -> Vie Pratique -> Actualité Générale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Anass-Green
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2008
Messages: 73
Localisation: Casablanca
Filière: 2TC
Masculin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Mar 3 Mar - 00:43 (2009)    Sujet du message: Télécoms: Wana se prépare à un mariage de raison Répondre en citant

Les négociations avec le Saoudien Zain se confirment et la transaction est estimée à 3 milliards de dirhams. Wana mène des restructurations opérationnelles pour améliorer sa rentabilité. L'actionnaire prétendant l'exige.

Ce qui devait arriver arriva : les actionnaires de Wana sont en phase finale de la session d'une partie du capital de l'opérateur télécoms. Selon des sources proches de l'ONA, l'un des actionnaires de référence, aux côtés de la SNI, dans le capital de Wana, la transaction porte sur la minorité de blocage (35%) pour un montant d'environ 3 milliards de dirhams. Le prétendant n'est autre que Zain, un opérateur saoudien qui tire ses racines du Koweït. L'information, qui a commencé à filtrer depuis le mois dernier, se confirme de plus en plus (surtout auprès de l'opérateur golfique). Elle conforte surtout les craintes des observateurs, formulées au début du lancement de Wana, qui doutaient dans la capacité de l'ONA et de SNI à supporter, seules, le poids des investissements nécessaires pour le développement de la filiale télécoms.

Sans oublier que, suite à l'attribution d'une nouvelle licence GSM à Wana, ce dernier doit se préparer à des engagements financiers importants pour installer une couverture réseau aussi large que possible. Cela est d'autant plus important que l'opérateur s'est engagé auprès de l'agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) à couvrir 75% de la population à la fin du 18e mois d'exploitation de la licence et 90% au bout de quatre ans à partir de la date d'entrée en service de la licence. C'est dire que l'investissement est le point nodal du nouveau business de Wana Corporate. Et l'arrivée en renfort d'un nouvel actionnaire est la bienvenue dans ce contexte. «Pour l'heure, le dossier est très avancé», se contentent de nous rapporter des sources proches du holding royal.

Auprès de Wana, c'est la prudence qui prévaut : «Seuls les actionnaires peuvent vous informer à ce sujet», nous a déclaré Karim Zaz, président de Wana et initiateur de ce projet télécoms. Quant aux actionnaires, aussi bien Hassan Bouhoumou, président de la SNI, que Mouatassim Belghazi, président de l'ONA, sont restés injoignables. Un silence qui cache une opération stratégique dont les effets annonciateurs sont déjà là. En effet, certains observateurs attribuent la restructuration de l'organisation de l'opérateur, ainsi que le plan de départs volontaires mis en place pour dégraisser (surtout au niveau des gros salaires), à une recommandation des auditeurs du nouvel entrant. «Une restructuration axée sur des économies de coûts est toujours recommandée pour améliorer la rentabilité de l'entreprise à la veille d'une transaction stratégique», explique un expert de la place. Et si la reconfiguration du capital et de l'organigramme est en cours, qu'adviendra t-il du management ? Autrement dit : Karim Zaz aura-t-il toujours sa place dans la nouvelle vision de l'opérateur ? L'avenir nous le dira.
Méditel sent déjà le feu

L'attribution de la licence GSM à Wana Corporate ne laisse pas Méditel indifférent. En effet, l'opérateur, filiale du groupe Othmane Benjelloun en association avec Telefonica et Portugal Telecom, sent déjà le feu de la concurrence sur le segment des services GSM de deuxième génération. Et il s'y prépare. Ce qui explique un revirement d'approche et d'attitude envers les distributeurs. Selon des sources fiables, l'opérateur déroule le tapis rouge à ses distributeurs avec lesquels il avait, jusqu'à une date récente, une relation commerciale très tendue. Les mêmes sources révèlent l'augmentation des commissions sur les recharges au profit des distributeurs. «Mohamed Elmandjra, directeur général de Méditel, n'est plus en position de force», soulignent nos sources. Et il y a de quoi. En effet, Méditel a opté dès le départ pour une distribution externalisée, contrairement à Maroc Telecom qui a son propre réseau, surtout après l'achat de GSM Al Maghrib. L'arrivée de Wana sur le segment de la 2G ouvre à ces derniers des opportunités d'affaires assez importantes. Pour cause, si les recharges font le business des opérateurs, ce sont les recrutements de clients qui boostent les commissions des distributeurs. Et c'est toujours chez un nouvel entrant, surtout s'il met: le paquet, que le recrutement d'abonnés est intéressant. Pour éviter que ses distributeurs ne l'abandonnent pour son conçurent, Méditel leur sert désormais le «petit-déjeuner au lit».

Khalid Tritki
Source: Le Soir Echos
_________________



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Mar 3 Mar - 00:43 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Anass-Green
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2008
Messages: 73
Localisation: Casablanca
Filière: 2TC
Masculin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Mar 3 Mar - 00:44 (2009)    Sujet du message: Télécoms: Wana se prépare à un mariage de raison Répondre en citant

L’annonce faite sur l’arrivée de l’opérateur Kowetien Zain dans le capital de Wana, filiale télécoms du groupe Omnium Nord Africain (ONA), ressemble fort à une cession de capital – même s’il est encore trop tôt pour se prononcer sur le sujet – tant les finances de Wana sont dans le rouge.
Est-ce l’ONA ou bien la Société nationale d’investissement (SNI) qui cède une partie de sa participation dans Wana ? Pourquoi ? A quoi servira le montant de la cession ? En outre, le timing est quelque peu surprenant.

En effet, cette cession intervient tout juste après l’octroi d’une deuxième licence 2G à Wana par l’Agence nationale de régulation en télécoms (ANRT). Elle suit également la désignation du nouveau Directeur général de Wana, un certain Kamal Khalis, ancien directeur marketing à la Centrale Laitière (filiale de l’ONA) et la démission de plusieurs «hauts cadres» de Wana.

Un renouvellement du Top management en vue du «départ» prévisible de Karim Zaz, Pdg de Wana. Celui-ci qui avait réussi à «sauver sa peau» lors du débarquement de Saad Bendidi, alors Pdg de l’ONA, l’année dernière (pour avoir échoué dans la mise en orbite de Wana) ne semble plus être en odeur de sainteté du côté du premier cercle économique du pouvoir.

La démission probable de Karim Zaz – ou son limogeage - constituerait donc un non évènement car il s’inscrirait dans la suite logique des choses, serait-on tenté de dire. Certains observateurs avertis éprouvent les pires difficultés pour comprendre la nature du sursis accordé à Karim Zaz.

Cependant, tout ce remue ménage n’apporte pas de solutions concrètes à Wana pour s’imposer comme un acteur incontournable dans le paysage des télécoms au Maroc.

En outre, qu’est-ce qui a conduit les Koweïtiens à rentrer dans le capital de Wana à hauteur de 30% ? Sont-ils convaincus de la viabilité du projet par les promoteurs de Wana et de la place effective pour un 3ème opérateur de téléphonie (avec Maroc Télécom et Méditel) ?

Beaucoup de zones d’ombres et (très) peu d’éclairage. Comme du reste sur l’identité du possible successeur de Karim Zaz. On parle de Moncef Belkhayat, actuel président de Atcoms, filiale médias de la BMCE Bank. Une information nourrie au lendemain de la non attribution d’une licence audiovisuelle à Othmane Benjelloun, Pdg de la BMCE, par la HACA (CSA marocain).

Rachid Hallaouy
_________________



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:15 (2018)    Sujet du message: Télécoms: Wana se prépare à un mariage de raison

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ecole Normale Supérieure de l'Enseignement Technique de Mohammedia Index du Forum -> Vie Pratique -> Actualité Générale Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation